Les trous noirs

Fidèle followeuse des recherches de Stephen Hawking depuis que mon fils m’a prêté « Jack et les secrets de l’Univers », j’ai lu hier un article que je souhaite partager avec vous.Vous le trouverez ici dans sa version originale : http://hitek.fr/actualite/hawking-conseils-depression_8205

On connaît Stephen Hawking comme étant un scientifique de renom et pour toutes ses théories sur la physique, l’espace et le temps. Mais dernièrement, le physicien s’est penché sur un mal qui touche de plus en plus de gens dans notre société : la dépression.

hawking

La dépression comparée à un trou noir

C’est avec une approche assez poétique que Stephen Hawking s’est intéressé à la question de la dépression en la comparant à un trou noir. La bonne nouvelle c’est que dans les deux cas il est possible d’en échapper.

En effet, Hawking a expliqué que les trous noirs ne sont plus des prisons comme on pouvait l’imaginer il y a quelques années. Selon lui, on peut se sortir d’un trou noir, soit vers l’extérieur soit en se retrouvant dans un autre univers. Il ne faut pas abandonner, il existe toujours un moyen de s’en sortir.

Un message plein d’espoir que le scientifique a donné devant plus de 400 personnes le 7 janvier dernier, lors d’une conférence qu’il donnait à l’Institut Royal de Londres. Une déclaration faite la veille de son 74ème anniversaire qui montre que Hawking est toujours plein d’énergie pour continuer son combat malgré sa maladie neuromotrice diagnostiquée en 1963 et malgré le fait que les médecins ne lui prédisaient que deux ans à vivre.

Sa fille Lucy, âgée de 46 ans, s’est également adressée au public en expliquant que son père avait toujours une santé mentale incroyable tant sur le plan émotionnel que sur le plan intellectuel.

Une nouvelle découverte sur les trous noirs

Et il semble bien que la fille de Hawking ait raison. En effet, le physicien ainsi que deux autres scientifiques ont trouvé une nouvelle solution au paradoxe de l’information perdue dans les trous noirs.

En 2005 déjà, Stephen Hawking avait avancé une explication à cette contradiction physique. Dans cette nouvelle recherche, les chercheurs ont utilisé la notion de photons, de gravitons souples et de super-translation. Avec l’énergie nulle des photons, ils peuvent changer l’état d’un trou noir. Concernant la super-translation, l’équipe fait ici référence à la transformation des rayons de lumière identiques qui existent à l’horizon des évènements d’un trou noir.

Pour en savoir davantage sur cette nouvelle théorie, il va falloir patienter jusqu’au 26 janvier prochain où le nouveau travail de Hawking sera présenté par lui-même sur la BBC Radio 4 lors de deux conférences. La seconde serait proposée le 2 février.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s